Anarsia innoxiella

GELECHIIDAE

Anarsia innoxiella

Gregersen & Karsholt, 2017

 

Fdb     Fdg     Fdd     Fdh

« A une époque où plus aucune nouvelle espèce semble pouvoir être décrite sans une analyse des distances ADN avec les taxons les plus proches, la description d’A.innoxiella n’en comporte pas et ne repose que sur des différences anatomiques dans les genitalia mâles et sur des données biologiques. Du coup, on se remémorera utilement à cette occasion que bon nombre d’espèces de Pterophoridae européens des genres Merrifieldia et Stenoptilia, non reconnues comme spécifiquement valides à l’heure actuelle par la communauté scientifique, reposent sur des bases plus tangibles en matière de biologie, de genitalia et de chétotaxie des chenilles. Th. Varenne »

Chenille L5
Chrysalide
Alpes-Maritimes

Les commentaires sont fermés.